Accueil

 

Contact

 

Adresses utiles

 

Glossaire

 

Webmestre

 

 

 

Liens

 

Suisse romande

 

Brochure: Mieux vivre ensemble à l'école

 

Questionnaire en lien avec le climat d'école

 

 

Canton de Neuchâtel

 

Relation sans violence

 

CAPPES

 

 

 





Relations école - famille

 

 

 

Vous trouverez dans le menu de droite diverses ressources en lien avec la gestion et la vie de la classe, classées dans les rubriques suivantes :

 

- outils (en ligne et à commander)

 

- textes en ligne

 

- sites internet

 

- références bibliographiques





 

 

 

 

Une bonne communication et une relation de confiance entre l’école et la famille sont nécessaires à la bonne marche de la vie scolaire.

 

Les relations que partage l’école avec les familles et la communauté ont une influence sur le climat scolaire et relationnel, dans la classe et à l’école, ainsi que sur les apprentissages de l’enfant.

 

Les activités communes de l’école avec les familles et la communauté offrent des occasions de mieux se connaître. Ce sont les bases pour créer un climat de confiance permettant de progresser ensemble dans la co-responsabilité éducative et sociale partagée par les parents et l’école.

 

Développer la collaboration avec les familles et la communauté implique plusieurs aspects, notamment :

·         les espaces et modalités de communication, rencontre, etc.,

·         la clarification des rôles et relations,

·         les processus de prises de décision, concertation, participation,

·         les compétences relationnelles ,

·         les dispositions légales ou financières (qui soutiennent les efforts de collaboration).

 

 

La communication et la collaboration de l’école avec les familles peuvent prendre diverses formes :

 

Les circulaires permettent d’informer les parents d’événements particuliers.
Le carnet scolaire (ou carnet de communication ou de liaison) permet l’échange d’informations ayant trait à la vie quotidienne : remarques, annonces occasionnelles, avis d’absences ou de sanctions, etc. Une place est généralement prévue pour les enseignants et pour les parents, quelquefois pour les jeunes. Réserver au jeune un espace dans ce carnet lui permet de participer activement aux échanges, au lieu de n’être que le vecteur d’un objet dans lequel les adultes parlent “ sur ” lui.
Parfois, au primaire, un portfolio réunit des travaux représentatifs des acquisitions réalisées par l’enfant au cours des mois précédents. L’évaluation de l’enseignant peut être accompagnée d'une autoévaluation de l’enfant sur ses propres acquisitions.
Des entretiens individuels entre parents et le ou les enseignants favorisent une meilleure connaissance et communication de ce que vit l’enfant à l’école et dans sa famille.
Les soirées de parents permettent de transmettre des informations sur le déroulement des activités scolaires et sont également des occasions de tisser des liens, entre parents et avec les enseignants, notamment à l’occasion de la verrée qui les clôt généralement.
Des activités d’accueil organisées en début d’année peuvent permettre de faire connaissance, que ce soit des lieux ou des personnes (voir : "démarches d’accueil").
La participation des parents à l’animation d’ateliers ou à l’organisation d’activités ou d’événements festifs peut également être une forme enrichissante de collaboration : (accompagnement lors de sorties, souper “ canadien ” multiculturel où chacun apporte une spécialité de son pays d’origine présentation de leur pays, de leur métier ou d’une expertise particulière.

 

 

L’existence d’une association de parents d’élèves facilite les échanges entre enseignants et parents (d’une manière plus collective que lors d’entretiens individuels).

 

La présence d’espaces ouverts aux parents ou à la communauté dans l’école (p.ex. local accessible à la communauté en dehors des heures scolaires : associations, ateliers, etc.) favorise également ce climat de reconnaissance mutuelle.

 

Les activités parascolaires peuvent être partagées avec des membres de la communauté. Les devoirs guidés ou l’apprentissage de la lecture avec des aînés en sont des exemples.

 

Une action hors murs scolaires peut également favoriser cette collaboration : les enfants et leur(s) enseignant(s) peuvent aller à la rencontre de la communauté, lors de l’organisation ou la participation à une fête, une exposition, une présentation de théâtre ; ou encore lors d’une participation au nettoyage d’une rivière, d’une forêt, etc.

 

Outre ces occasions ponctuelles d’échanges, la collaboration entre l’école et les familles peut également se concrétiser par la mise en place d’un conseil d’école composé de représentants de la direction de l’école, d’enseignants, d’élèves et de parents. Une telle institution prend tout son sens si elle est  en lien avec d’autres institutions telles que les conseils de classe, le conseil des délégués de classe, le conseil des enseignants et l’association des parents.  

 

 

Le véritable défi réside dans le fait de favoriser une participation active et intégrée des parents, comme des enfants, dans la bonne marche de l’école.

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site créé

en mars 2005

par

Marc Thiébaud

avec

Michel Janosz