Accueil

 

Contact

 

Adresses utiles

 

Glossaire

 

Webmestre

 

 

 

Liens

 

Suisse romande

 

Brochure: Mieux vivre ensemble à l'école

 

Questionnaire en lien avec le climat d'école

 

 

Canton de Neuchâtel

 

Relation sans violence

 

CAPPES

 

 

 





Règles de vie et encadrement

 

 

 

Vous trouverez dans le menu de droite diverses ressources en lien avec les règles de vie et l'encadrement, classées dans les rubriques suivantes :

 

- outils (en ligne et à commander)

 

- textes en ligne

 

- sites internet

 

- références bibliographiques

 

 

 

 





 

 

 

 

 

La charte, les règlements, les sanctions sont un ensemble de repères qui organisent la vie en collectivité de tous, élève ou enseignant, pour permettre à chacun de trouver sa place en tant que sujet, acteur et citoyen.

 

  1. La charte est une convention sur des valeurs communes et partagées.
  2. Le règlement est un ensemble de prescriptions sur les droits et devoirs concrets et applicables.
  3. La sanction est une conséquence de la non observation d’une règle.

 

 

Le conseil (de classe ou d’établissement) est l’espace qui permet aux élèves la construction et le respect de la loi. Les élèves découvrent qu’ils sont bénéficiaires de droits et de libertés, ce qui implique des obligations.

 

 

Une charte se construit en congruence avec les lois cantonales et fédérales, ainsi qu'avec la Convention relative aux droits de l’enfant, en vue d'inscrire la pratique dans l’exercice de ces droits.

 

Le travail sur une charte débute par une clarification des valeurs communes. Il est nécessaire de l’entreprendre avec l’ensemble des partenaires, adultes et enfants de l’école. Le texte doit être court et rédigé de manière positive. Ainsi la Charte devient un instrument, un guide pour l’action de tout projet commun.

  

 

Les règles de vie concernent :

 

·       les droits et devoirs des jeunes et des adultes,

 

·       le respect des autres et de l’environnement,

 

·       la gestion des lieux et de la vie collective de l’école.

 

 

Le rôle du règlement est de garantir les droits et les libertés. Il donne le cadre qui  définit les obligations et les interdits. Il respecte le principe du droit. Par ailleurs, les sanctions sont en général en relation avec les faits et peuvent apparaître aux jeunes comme des conséquences logiques et prévisibles de leurs actes. Le règlement permet d’éviter l’arbitraire des adultes.

 

Le travail sur les règlements débute par une clarification quant aux droits et aux devoirs de chacun des acteurs de l’école. Les questions qui peuvent éclairer ce chemin sont :

 

·       Quels sont les droits et les devoirs des enseignants et des élèves ?

 

·       Comment élaborer la charte et les règlements ?

 

·       Qui est garant de l’application des règles ?

 

·       Comment les faire respecter ?

 

·       Quelles sont les procédures en cas de transgression ?

 

·       Quelles sont sanctions, les décisions et les applications ?

 

·       Qu’est-ce qui est négociable ou ne l’est pas ?

 

 

La sanction est, selon le Petit Robert, une peine ou une récompense attachée à la loi. Elle rappelle la primauté de la loi et non la prééminence du maître. Elle rappelle que les lois que nous nous sommes données ne peuvent être impunément ignorées ou violées.

 

La sanction est :

 

·       un rappel de la loi pour préserver l’identité du groupe,

 

·       le prix d’une dette à l’égard d’une victime ou d’un groupe,

 

·       un outil éducatif,

 

·       un acte pour conscientiser et  responsabiliser,

 

·       une récompense (quittance positive),

 

·       une frustration (momentanée) d’un droit et non une exclusion ou une humiliation.

 

La sanction, c’est une porte d’entrée pour travailler la question du sens de la vie commune. Le travail participatif et collectif en est le moyen.

 

La sanction est un instrument moteur de tout acte éducatif. Elle est un moyen qui permet aux enfants de se construire, en explorant et en testant les limites de leur espace individuel et collectif. Elle est le moyen d'assurer le respect de l’exécution effective d’un droit ou d’une obligation. En effet, il n’y a pas de loi sans sanction.

 

La sanction, ce n’est pas : des représailles ou une contre violence censée annuler une violence première.

 

Face à un élève qui a transgressé, la sanction vise à donner le sens des responsabilités. Elle le met en situation de s’interroger sur ses actes et d’en être de mieux en mieux l’auteur conscient.

 

 

 

 

 

« Le futur citoyen n’a pas seulement à apprendre à obéir à la loi  mais aussi à la faire avec les autres. Dès lors, du coté de  l’élève, il ne s’agit pas de se soumettre à quelqu’un mais d’obéir à la loi. »

 

 

                            Bernard Defrance

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site créé

en mars 2005

par

Marc Thiébaud

avec

Michel Janosz