Accueil

 

Contact

 

Adresses utiles

 

Glossaire

 

Webmestre

 

 

 

Liens

 

Suisse romande

 

Brochure: Mieux vivre ensemble à l'école

 

Questionnaire en lien avec le climat d'école

 

 

Canton de Neuchâtel

 

Relation sans violence

 

CAPPES

 

 

 





Violence et prévention

 

 

 

Vous trouverez dans le menu de droite diverses ressources en lien avec la violence et sa prévention, classées dans les rubriques suivantes :

 

- outils (en ligne et à commander)

 

- textes en ligne

 

- sites internet

 

- références bibliographiques

 

 





 

 

 

Afin de bien comprendre à quel niveau se situe son action, il est utile de distinguer trois niveaux de prévention

 

 

La prévention primaire cherche à intervenir sur les diverses causes d’un problème, d’une maladie ou d’un trouble pour en empêcher l’apparition. Une formation à la gestion constructive des conflits en est un exemple, de même que – dans d’autres domaines- une action « école sans fumée » ou la promotion d’une alimentation saine.

 

La prévention secondaire tente d’agir dès les premières manifestations d’un problème (dépistage précoce et traitement approprié). C’est le cas si un élève dévoile une situation de maltraitance, est entendu par un professionnel et que celui-ci met en œuvre une prise en charge adéquate par les services compétents.

 

La prévention tertiaire vise à réduire les effets d’un désordre déjà existant (diminuer les séquelles et les incapacités et favoriser l’intégration et la qualité de vie). C’est le cas des mesures prises par l’école pour favoriser la prise en charge et l’intégration d’un enfant auteur d’une agression ou porteur de maladie chronique.

 

 

Dans la réalité, la segmentation de ces trois niveaux n'est pas aussi claire. De même, prévention et promotion de la santé se rejoignent et se complètent sous plusieurs aspects. En matière de violence notamment, elles s’articulent autour :

- du développement d’un climat scolaire sain,

- de l'acquisition de compétences sociales,

- de la collaboration entre partenaires (école – famille – communauté)

- des mesures pour l’intégration et la qualité de vie de chacun.

 

Dans le débat autour de la prévention de la violence, on oublie parfois que le respect des règles et des limites ne peut être séparé - au risque d’être vécu comme un rapport de forces potentiellement porteur de violence - du respect fondamental dû à chaque personne et à ses droits, ainsi que de la justice ou de l’application de ce droit.

 

 

 

 

 

"Agir contre la violence à l'école, c'est d'abord et avant tout mettre en oeuvre un projet d'éducation commun et une lutte collective des personnels des établissements contre l'échec scolaire"

Georges Fotinos et Jacques Fortin (2000)





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site créé

en mars 2005

par

Marc Thiébaud

avec

Michel Janosz